Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:36

 

 

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 07

De nos jours les mariages sont nettement influencés par la mode occidentale, les mariées sont habillées en blanc et plus rarement en rouge comme à l’époque ancienne.

 

Entre la signature auprès de l’administration et la fête proprement dite il peut se passer plusieurs mois, voir même vingt ans après pour la séance photo riche en costumes qui a parfois une allure de tournage de série télé.

 

Le jour de la fête les invités donnent des enveloppes rouges qui contiennent plus ou moins de billets. Les mariées peuvent aussi recevoir des cadeaux plus conséquents : frigo, voiture, télé, appartement… un voyage à Paris…

 

Dans les riches mariages pékinois les invités peuvent recevoir aussi des paquets cadeaux contenant, du thé, des cigarettes, des bonbons ou autres objets de valeur, mais aussi un défraiement pour leur déplacement.

 

L'institution du mariage est-elle obligatoire ?

Il y a de plus en plus de jeunes gens qui vivent en concubinage, mais ceci n’est pas très bien apprécié de par la société chinoise.

 

Au premier bébé le mariage devient quasi obligatoire, si non l’enfant ne peut pas obtenir de papier.

 

Je ne connais pas exactement la symbolique du nounours. En effet les mariés posent sur les photos avec un ou des nounours, sur les capots de voiture il y a des nounours, oui il y a des nounours partout. C’est peut être l’annonce d’un nouveau rejeton symbolisé par son futur jouet ?

  Guilin_2005_cJD0059.jpg

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 01

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 02Mariage chinois ©Jacques DRIOL 10

 

 

  Mariage chinois ©Jacques DRIOL 03

 

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 08

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 14

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 06Mariage chinois ©Jacques DRIOL 12Mariage chinois ©Jacques DRIOL 11

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 13

 

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 05

Mariage chinois ©Jacques DRIOL 04

© J. DRIOL le mariage traditionnel Dong

  Les pleureuses du mariage traditionnel Dong

 

Toutes les images présentes sur ce site sont protégées par la loi du Copyright et restent la propriété exclusive de l'auteur.

Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans autorisation préalable.

© J. DRIOL

Partager cet article

Repost 0
Published by DRIOL Jacques - dans un-reveil-en-chine
commenter cet article

commentaires

Texte libre

 

 
Mes années AFP

AFP

 

- Le cinéma -

Coréens et Chinois

 

Mes films préférés

Film 1

-L'ile ****
-le Roi et le clown ****

-Peppermint candy ***

-L'Enfant au violon ***

-Peacock ****

-Silmido ***

-Bird people in China ****

-Le dernier Empereur ***

-Jiburo ***

-Locataires **

-Double agent ****

-Le roi des masques ****

-My Sassy Girl **

-The coast Guard ****

-In the mood for love ****

-Beijing Bicycle ***

-L'arc ****

-Suzhou river ***

-2046 ***

-Héro **

-Failan ***

-Les deux soeurs *

-The Host **

-Oldboy ***

-Kekexili *****

-Le chant de la fidèle Chunhyang **

-Printemps, été, automne, hiver... et printemps *****

-Balzac et la petite tailleuse chinoise *****

-Ivre de femmes et de peinture *****

-Oasis ****

-La Fille du Botaniste **

-Failan ***

-Adieu ma comcubine **

-Epouses et Concubines **

-Le vieux jardin **

Entre ces deux films mon cœur balance, ils ont été tournés en Chine et en Corée dans des régions que je connais très bien, ces paysages sont parmi les plus beaux d’Asie.  

------------

Réalisateurs :

Kim Ki-duk est l'un des cinéastes sud-coréens les plus actifs et les plus réputés. Il explore les relations humaines à travers la société coréenne. A regarder "Printemps, été, automne, hiver... et printemps", un film d'une très grande beauté.

Mais c'est Im Kwon-Taek qui est certainement le réalisateur coréen le plus connu du public international, c’est lui qui a réalisé le chef d’oeuvre "Ivre de femmes et de peinture". --------------

 

Kekexili   

Un film passionant :
Pour empêcher le massacre des dernières antilopes du Tibet, une patrouille de volontaires part à la recherche d'un gang de braconniers sur les plateaux du Kekexili.
Une poursuite impitoyable s'engage entre les deux groupes dans des conditions extrêmes, à 5000 mètres d'altitude.

Texte libre

Archives

Articles Récents