Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 11:54

Fenghuang ou ville du Phénix

Elle se situe dans un département autonome des ethnies Tu et Miao à 53 km du sud de Jishou, la ville est de style architectural des dynasties des Ming et des Qing. Dans la ville, on trouve une centaine de constructions anciennes, dont le pavillon Wenchang, le temple Tianwang, le temple Qifeng, le palais Dacheng....  

 

Beaucoup de chinois et d’étrangers la considère comme l'une des plus belles villes ancienne de la Chine, on dit d’elle que c’est une « perle » incrustée dans l'Ouest du Hunan. La rivière Tuojiang qui la traverse lui diffuse une douce fraîcheur en été.

 

Sa célébrité est aussi associé à la renommé de Shen Congwen un écrivain chinois contemporain.

 

Pour l’anecdote vous pouvez apercevoir Fenghuang brièvement et à deux reprise dans « Balzac et la petite tailleuse chinoise » le film Dai Sijie.


 

 

Toutes les images présentes sur ce site sont protégées par la loi du Copyright et restent la propriété exclusive de l'auteur.

Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans autorisation préalable.

© J. DRIOL

Partager cet article

Repost 0
Published by DRIOL Jacques - dans un-reveil-en-chine
commenter cet article

commentaires

apprendre le chinois 27/10/2011 11:54



J'ai toujours rêvé d'aller dans des villages typiquement chinois, mais j'ai bien peur que les villages comme Fenghuang soient surexploités pour le tourisme, du coup il n'y a plus que des magasins
et hôtels qui arnaquent les touristes...


J'ai eu quelques mauvaises expériences avec ça....



Hugo & Lila 29/09/2011 06:01



Ce blog est une vraie source d'informations pour les voyageurs. Nous préparons actuellement un trip de 8 jours dans la région du Hunan. On suit vos conseils avec attentions.


Au plaisir de se commenter mutuellement. Notre blog est loin d'être aussi fourni que le votre, nous sommes tout nouveaux, mais il tend à apporter un maximum d'information sur la région de
Guangzhou, la vie en Chine, des interviews pour mettre en avant certaines activités professionnelles et le marché chinois, et des chinoiseries en tout genre. Ce sera un plaisir de vous lire chez
nous !


Et on partage certains de vos article sur la page facebook de notre site.


A bientôt


Hugo&Lila



Texte libre

 

 
Mes années AFP

AFP

 

- Le cinéma -

Coréens et Chinois

 

Mes films préférés

Film 1

-L'ile ****
-le Roi et le clown ****

-Peppermint candy ***

-L'Enfant au violon ***

-Peacock ****

-Silmido ***

-Bird people in China ****

-Le dernier Empereur ***

-Jiburo ***

-Locataires **

-Double agent ****

-Le roi des masques ****

-My Sassy Girl **

-The coast Guard ****

-In the mood for love ****

-Beijing Bicycle ***

-L'arc ****

-Suzhou river ***

-2046 ***

-Héro **

-Failan ***

-Les deux soeurs *

-The Host **

-Oldboy ***

-Kekexili *****

-Le chant de la fidèle Chunhyang **

-Printemps, été, automne, hiver... et printemps *****

-Balzac et la petite tailleuse chinoise *****

-Ivre de femmes et de peinture *****

-Oasis ****

-La Fille du Botaniste **

-Failan ***

-Adieu ma comcubine **

-Epouses et Concubines **

-Le vieux jardin **

Entre ces deux films mon cœur balance, ils ont été tournés en Chine et en Corée dans des régions que je connais très bien, ces paysages sont parmi les plus beaux d’Asie.  

------------

Réalisateurs :

Kim Ki-duk est l'un des cinéastes sud-coréens les plus actifs et les plus réputés. Il explore les relations humaines à travers la société coréenne. A regarder "Printemps, été, automne, hiver... et printemps", un film d'une très grande beauté.

Mais c'est Im Kwon-Taek qui est certainement le réalisateur coréen le plus connu du public international, c’est lui qui a réalisé le chef d’oeuvre "Ivre de femmes et de peinture". --------------

 

Kekexili   

Un film passionant :
Pour empêcher le massacre des dernières antilopes du Tibet, une patrouille de volontaires part à la recherche d'un gang de braconniers sur les plateaux du Kekexili.
Une poursuite impitoyable s'engage entre les deux groupes dans des conditions extrêmes, à 5000 mètres d'altitude.

Texte libre

Archives

Articles Récents